1. Invitado, ven y descarga gratuitamente el cuarto número de nuestra revista literaria digital "Eco y Latido"

    !!!Te va a encantar, no te la pierdas!!!

    Cerrar notificación

Mémoires d'un aliéné

Tema en 'La Torre de Babel' comenzado por identidadnodefinida, 1 de Agosto de 2020. Respuestas: 0 | Visitas: 106

  1. identidadnodefinida

    identidadnodefinida Poeta asiduo al portal

    Se incorporó:
    7 de Diciembre de 2013
    Mensajes:
    313
    Me gusta recibidos:
    156
    Género:
    Hombre
    Je passai toute mon enfance
    enveloppé à l'intérieur de moi...,
    comme un escargot
    planqué dedans sa coquille
    car il est peureux de la pluie.
    Je fus l'ombre de moi-même.
    Le seul souvenir que je garde
    en rapport mes parents
    ce fût leur divorce....
    ça s'est produit
    avant ma naissance.
    Je ne conçois pas comment
    une telle liasion
    triompha jusqu'alors
    entre deux âmes distinctes
    - ni au contraire -
    le motif réel de leur séparation
    durant mes tout premières
    années de vie.
    Tout me parut
    depuis enfant
    un mystère
    que je ne parvins
    jusque là élucider.
    Il s'avéra une liasion
    vouée à l'échec en tout cas.
    Ma mère voulût
    le divorce à tout prix;
    je fus devenu le biographe
    de ma famille
    avec le temps
    parce que - si mes souvenirs
    sont bons - je possèdai hélas
    la capacité monstrueuse
    de me souvenir
    de tout
    ce qui se passa
    dans ma vie
    d'une manière
    terriblement
    photographique;
    la playlist de
    chanteuses arabes
    classiques
    dans la voiture de mon père,
    le nom des tous mes
    profs à l'école, au collège
    et au lycée;
    ma toute première fois
    quand
    soudain je sentai une
    envie incontrôlable
    je m'agenouillai et
    léchai les pieds
    de ma tante sous
    la table de salon.
    Ma mère avait pour habitude
    de maudire inlassablement à
    mon père voire lui souhaiter
    la pire de morts.
    Elle se défoula souvent
    à l'aide d'une ceinture
    au moment où elle
    fût hors d'elle
    je decouvrai plus tard
    que sa colère incendiaire
    fût secrètement
    adressée
    contre mon père
    - non pas parce
    qu'elle eût
    l'intention de me nuire
    - bien que la violence fût
    le quotidien
    de mon enfance
    depuis que j'ai une mémoire -
    mais plutôt
    parce que par mon
    sens de l'observation
    de tout ce qui se passa
    autour de moi...
    je déplore
    aujourd'hui
    que derrière
    sa personnalité sulfureuse
    il y eut une femme malheureuse
    sentant un mépris viscérale
    vis à vis de hommes
    dû à mon avis à les séquelles
    psychologiques qu'engendra
    le pris d'assaut de colons
    au Maroc
    étant son quartier natal
    réputé comme l'un de plus
    résistants face
    au colonialisme.​






    -



     
    #1
    Última modificación: 7 de Agosto de 2020 a las 11:13 AM

Comparte esta página